Gynécologie et Obstétrique
La gynécologie est une branche de la médecine étudiant les problèmes liés au système reproducteur de la femme, ainsi que les maladies des organes génitaux féminins. La gynécologie est très étroitement liée à l’obstétrique – une branche de la médecine étudiant les processus physiologiques et pathologiques dans l’organisme de la femme lors d’une grossesse, lors d’un accouchement ou suite à ce dernier.

La gynécologie moderne nécessite un élargissement de ressources de diagnostique des cliniques, utilisant des méthodes d’examen hautement technologiques et modernes:
  • Les méthodes cliniques (recueil de l’anamnèse, examen physique, examen gynécologique – interne et externe).
  • Les méthodes spéciales (tests de diagnostiques fonctionnels, détermination des hormones et de leurs métabolites, échantillons pharmacologiques fonctionnels, diagnostic en laboratoire des agents responsables de maladies inflammatoires des organes génitaux, cytologie, biopsie tissulaire, histologie, cytogénétique, laparoscopie, sondage de la cavité utérine).
  • Les méthodes instrumentales (diagnostique à l’aide d’ultrasons, méthodes endoscopiques (colposcopie, hystéroscopie), radiologie, imagerie par résonance magnétique (IRM), remplissage tubaire).

Le traitement de l’infertilité et l’accouchement sont les domaines les plus répandus de cette branche de la médecine.

a médecine reproductive suisse unit dans une étroite collaboration les médecins-spécialistes dans le domaine de la gynécologie, de l’endocrinologie, l’urologie, l’andrologie, la génétique, la biochimie et la psychologie visant à mettre en évidence tous les aspects liés aux problèmes de la fonction reproductive au sein du couple. Et pour une majorité écrasante de femmes ayant des problèmes avec la fonction reproductive de l’organisme, le traitement en Suisse permet de connaître les joies de la maternité. La confidentialité est un élément primordial pour nos clients.

Lors du traitement de l’infertilité les techniques d’assistance suivantes font partie des méthodes les plus avancées:

  • La stimulation hormonale
  • L’insémination intra-utérine
  • La fécondation in vitro (FIV)
  • La fécondation à l’intérieur de la trompe de Fallope
  • La méthode spéciale de tri des spermatozoïdes
  • L’aspiration microchirurgicale du sperme (MESA)
  • L’extraction chirurgicale testiculaire de spermatozoïdes (TESE)
  • La cryoconservation des spermatozoïdes et des ovules fécondés

De plus en plus, nos compatriotes désirent accoucher en Suisse.

Toutes celles qui ont accouché dans les cliniques suisses notent tout particulièrement le niveau de sécurité, de sûreté et de confort de ces dernières, indépendamment du fait si l’accouchement était avec ou sans complications, avait nécessité une césarienne ou d’autres procédures d’urgence. A la demande des patientes, les maternités suisses peuvent pratiquer des accouchements non-standardisés, mais toujours en conformité avec les plus hauts standards.

La Suisse peut se vanter d’être un des pays du monde à avoir un taux de mortalité des nouveaux-nés et des mères le plus faible lors des accouchements, accouchements à complications et grossesses multiples inclus. Le soin de nourrissons d’un poids d’environs 500 gr, nés à 5-6 mois de grossesse font ici partie de la pratique courante. Le suivi de la grossesse et l’accouchement en Suisse – sont une garantie de santé de la future maman et du nouveau-né.


Le spectre des services proposés dans les cliniques suisses dans le domaine de la gynécologie ne cesse de croître grâce à de nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.